A Hangzhou, le Président de la République a ouvert les travaux du Business Forum Togo-Chine

Publié le samedi, 08 septembre 2018 17:20

500--333

(Togo Officiel) - Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, a ouvert ce 7 septembre 2018 à Hangzhou dans la province de Zhejiang, les travaux du 1er business forum Togo-Chine.

Cet évènement inédit organisé par le Togo, a pour principal objectif de vendre le Plan National de Développement au secteur privé dont la participation à la réalisation des objectifs est attendue à hauteur de 65%. « Ce forum participe à l’intensification des échanges économiques entre la Chine et le Togo, dans la lignée des ambitions exprimées par nos nations au cours du Forum sur la coopération sino-africaine qui s’est tenu en début de semaine à Beijing », a déclaré Faure Gnassingbé dans son discours.

En ouvrant les travaux, le Chef de l’Etat a d’abord félicité le gouvernement chinois pour le succès du sommet du Focac et remercié ses hôtes pour ce forum d’affaires. « Le choix de la Province de Zhejiang pour accueillir cette première édition n’est pas fortuit. Hier « Mer des rizières », aujourd’hui capitale chinoise, demain mondiale, du e-commerce, elle est le symbole du miracle économique chinois qui inspire tant notre continent », a-t-il déclaré.

Il a ensuite présenté le Togo, ses potentialités et mis en avant son positionnement géographique et géopolitique ; ce qui en fait une porte d’entrée naturelle en Afrique de l’Ouest. « Le port de Lomé, port naturel en eaux profondes, peut accueillir des navires de 13 000 TEU, faisant de Lomé un hub portuaire de la sous-région facilitant les échanges. Depuis 2014, le port de Ningbo est ainsi à 29 jours de traversée du port de Lomé », s’est exprimé le n°1 togolais. Et de poursuivre : « L’aéroport de Lomé, relié à plus de 20 capitales d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, peut accueillir jusqu’à 2 millions de passagers par an ».

Faure Gnassingbé a enfin insisté sur la volonté des opérateurs économiques togolais de nouer des relations d’affaires avec leurs homologues chinois avant d’inviter le secteur privé, venu en nombre à ce forum, à investir au Togo et à soutenir son Plan national de développement. « Produire au Togo, c’est la garantie de pouvoir exporter votre production sans barrière tarifaire vers les pays de la CEDEAO, un marché de plus de 300 millions de personnes en Afrique de l’Ouest dont le niveau de vie et de consommation augmentent rapidement ».

Le Président de la   République a conclu son propos en s’adressant à l’assistance, composée de hautes autorités politiques, mais aussi et surtout d’opérateurs économiques : « C’est un partenariat gagnant-gagnant que je vous propose, et sommes prêts à vous accompagner au quotidien dans la réalisation de projets structurants et créateurs d’emplois ».

A l’issue de la cérémonie d’ouverture, le Chef de l’Etat a enchainé des visites d’entreprises, notamment celle du géant Alibaba ou encore la Zone économique et technologique de développement industriel de Hangzhou.

Actualités
La suite de l'actualité