Photo : Audience accordée par le chef de l'Etat au cinéaste Djimon Hounssou.

Photo : Audience accordée par le chef de l'Etat au cinéaste Djimon Hounssou.

Togo : le gouvernement veut faire de l’industrie cinématographique un levier de développement

Publié le mercredi, 09 mai 2018 13:33

500--333

(Togo Officiel) - Le Conseil des Ministres s’est tenu ce mardi 8 mai, sous la Présidence du Chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbé. Deux projets de loi et deux décrets ont été adoptés. L’un d’eux porte code du cinéma et de l’image animée.

Le gouvernement veut ainsi redonner de l’allant à l’industrie cinématographique togolaise qui souffre de « la domination écrasante des films étrangers ».  Il s’agit, à travers la nouvelle législation, de revaloriser le patrimoine culturel national en général et cinématographique en particulier, et d’en faire « une force motrice du développement socio-économique du Togo.

Le projet de code du cinéma et de l’image animée s’inscrit dans la dynamique du renforcement de la législation et de l’administration publique de l’industrie cinématographique et de l’image animée, afin de créer un cadre juridique et économique adapté à son développement. Les cinq régions économiques du pays seront prises en compte dans sa mise en œuvre. Des programmes seront mis en place afin, qu’autant la quantité que la qualité des productions togolaises, s’en ressentent positivement.

La jeunesse et la lutte contre le chômage ne sont pas en reste. Une industrie cinématographique bien structurée et rentable attirera de nombreux jeunes qui pourront développer leur esprit de créativité.   

Actualités
La suite de l'actualité