Actualités

Le gouvernement et la Banque mondiale en réflexion autour du foncier urbain au Togo

Publié le jeudi, 09 mai 2019 17:26

500--393

(Togo Officiel) - La ministre de la Ville, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Salubrité Publique, Koko Ayéva, a présidé ce jeudi 09 mai 2019 à Lomé, un atelier technique sur le foncier urbain au Togo.

Cette rencontre, à l’initiative du Groupe de la Banque mondiale, a vu la participation de représentants du fisc, des architectes, des géomètres, et des notaires.

Objectif, partager avec les acteurs impliqués dans les politiques d’urbanisation, les recommandations de la Banque Mondiale. Une étude avait en effet été menée par l’institution de Bretton Woods, sur les forces et faiblesses de l’accès au foncier urbain et ses incidences sur le marché foncier, surtout dans la capitale Lomé.

Au vu de la pertinence du sujet, la ministre a salué cette rencontre qui « vient donc à point nommé, et constitue une étape importante dans la poursuite des activités liées à la réforme foncière au Togo ».

« Nous espérons que cet atelier contribuera à faire avancer la réflexion sur la contribution du secteur foncier aux efforts d’investissements productifs et de production du logement abordable et ouvrir de nouveaux horizons pour le développement du secteur », a indiqué, pour sa part, Hawa Cissé Wagué, Représentante résidente du Groupe de la Banque mondiale au Togo.

Notons que les recommandations de l’étude s’articulent autour de deux axes. D'une part, faire de la sécurisation foncière une priorité, et d’autre part maitriser l’urbanisation, grâce à un meilleur contrôle du développement du péri-urbain, la facilitation de la production de lotissements formels, et le renforcement de la chaine opérationnelle de l’aménagement urbain dans le pays.

Actualités
La suite de l'actualité