Le groupe agro-industriel français Soufflet veut ouvrir un bureau en Afrique de l'Ouest

Publié le vendredi, 09 novembre 2018 16:06

500--281

(Togo Officiel) - Le Français Soufflet, exerçant dans la collecte, la transformation et le négoce de céréales, envisage d’ouvrir un bureau pour l’Afrique de l’Ouest afin de développer ses activités dans la région, rapporte Reuters.

D’après Jean-Michel Soufflet, président du directoire du groupe, cette implantation devrait se faire en Côte d’Ivoire et sera appuyée par la mise en place d’un laboratoire d’analyse et d’un centre de formation pour les minotiers.

« Nous ne voulons pas seulement faire du négoce du blé importé en Afrique nous voulons aussi offrir notre assistance technique à nos clients minotiers.», explique M. Soufflet.

Selon les détails fournis par Reuters, la compagnie utilisera une nouvelle installation du Port Atlantique La Rochelle afin de répondre aux exigences des minotiers africains, à travers une technique améliorée de tri des céréales.

Cette annonce du groupe Soufflet intervient dans un contexte où le blé français perd du terrain en Afrique de l’Ouest depuis la mauvaise récolte de 2016 au profit du blé russe qui transite par la mer Noire.  

Le Groupe Soufflet est l’un des principaux acteurs sur le marché mondial des céréales avec 27 usines réparties en Europe, en Asie et en Amérique du Sud.  Avec un volume de 7,7 millions de tonnes de céréales commercialisées en 2017/2018, la compagnie a engrangé des recettes de vente d’environ 5 milliards $.

Espoir Olodo

Actualités
La suite de l'actualité