Le Togo et le Ghana travaillent à délimiter leurs frontières maritimes

Publié le mercredi, 31 octobre 2018 15:01

500--353

(Togo Officiel) - Ce mercredi 31 octobre 2018, devrait s’achever une rencontre de deux jours ouverte hier à Lomé et consacrée aux pourparlers, à l’effet de parvenir à une délimitation concertée des frontières maritimes entre le Togo et le Ghana. 

Les échanges de Lomé auxquels prennent part les membres des commissions nationales des deux pays en charge de la question font suite à la réunion du 05 juin 2018 tenue au Ghana.

Si, au cours de cette précédente réunion, le Ghana a évoqué l’existence d’une frontière maritime traditionnelle, délimitée et reconnue par les deux pays, le son n’était pas tout à fait le même du côté togolais. Hier, le Général Yark Damehane, ministre de l’intérieur et de la protection civile a réitéré cette position constante des autorités togolaises sur le sujet. Selon lui, « en ce qui concerne nos deux pays, il n’a jamais existé d’accord de délimitation de frontière maritime ; ce qui constitue aujourd’hui un problème majeur au vu des enjeux politiques, sécuritaires et socioéconomiques ».

Les deux parties prenantes affirment toutefois être prêtes à des discussions aux fins de trouver un accord pour vider ce contentieux qui existe de longue date entre les deux pays. Une démarche en ligne avec les dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 et celles de 1958, applicables à la mer territoriale et à la zone contiguë.

Actualités
La suite de l'actualité