Actualités

Lancement de la Zleca : le Togo optimiste sur l’opérationnalisation du mécanisme

Publié le mardi, 09 juillet 2019 14:08

500--333

(Togo Officiel) - Lancée symboliquement dimanche dernier lors du sommet de l’UA à Niamey, la Zone de libre-échange continentale africaine (Zleca) qui a déjà recueilli la signature et la ratification de 27 pays, devrait porter ses fruits avec le temps, d’après le ministre des affaires étrangères, Robert Dussey.

Dans une interview accordée à la Deutsche Welle, le chef de la diplomatie togolaise a fait part de son optimisme quant à ce mécanisme qui doit créer un marché commun de 1,2 milliard d’habitants avec un PIB cumulé avoisinant les 2500 milliards de dollars : « Depuis la création de l’Union africaine, c’est la première fois que le continent a la volonté d’ouvrir les frontières afin de faciliter le commerce intra africain et la liberté de mouvement », a-t-il déclaré.

Si tous les pays du continent, hormis l’Erythrée se sont montrés emballés par le projet, 06 pays restent tout de même à convaincre et les discussions devraient se poursuivre pendant un bon moment sur les questions de la baisse, voire de la disparition progressive des droits de douane. « Il y a des peurs, des appréhensions mais nous allons y arriver », assure le ministre.

A la tête de la Cedeao, lors de l’institution de l’accord établissant la Zlec, le Togo a été l’un des premiers à adhérer et à ratifier le mécanisme. Au cours des séances à huis clos lors du sommet de Niamey, le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé a souligné la nécessité d’aller vers des initiatives inclusives afin de réaliser une intégration parfaite et réussie du continent, en fonction des politiques nationales de développement.

Le n°1 togolais a également saisi l’occasion, pour réaffirmer l’engagement du Togo à contribuer efficacement aux autres projets phares de l’Agenda 2063, allant tous dans le sens d’un bien-être commun.

Pour rappel, la Zleca, qui devrait normalement être opérationnelle à partir du 1er juillet 2020 aura son siège à Accra.

Actualités
La suite de l'actualité