Ghana: le gouvernement fait appel à McKinsey & Company pour améliorer la mobilisation de ses recettes fiscales

Publié le jeudi, 13 septembre 2018 18:32

500--343

(Togo Officiel) - Au Ghana, le gouvernement a décidé de recourir aux services du célèbre cabinet de conseil américain McKinsey & Company pour booster ses recettes fiscales, a indiqué cette semaine, Emmanuel Kofi Nti (photo), commissaire général de la Ghana Revenue Authority (GRA).

Selon les propos du responsable relayés par Bloomberg, cette décision a été motivée par le récent enregistrement d’un écart d’environ 367 millions $ entre les objectifs de mobilisation des recettes fiscales et les réalisations effectuées sur les huit premiers mois de l’année. Alors que le président Akufo-Addo a annoncé en juillet dernier l’augmentation de l’impôt sur les personnes ayant un revenu élevé, l’Etat veut tout mettre en œuvre pour réduire son déficit budgétaire en s’appuyant sur un meilleur recouvrement des taxes.

Les services du cabinet McKinsey devraient permettre de « changer les systèmes de la GRA afin qu'ils soient comparables aux meilleurs systèmes d'administration des recettes au monde en simplifiant les processus et en introduisant l'innovation », a indiqué le commissaire général Nti.

Notons que cette stratégie entre dans le cadre du programme gouvernemental initié par le président Nana Akufo-Addo, visant à sevrer le pays du programme de financement accordé par le Fonds Monétaire International (FMI).

Moutiou Adjibi Nourou

Actualités
La suite de l'actualité