Burkina Faso : le président Kabore confirme sa candidature à l'élection présidentielle de 2020

Publié le lundi, 12 novembre 2018 17:17

500--312

(Togo Officiel) - De passage en Belgique où il participait à la troisième édition de l'Afrique, organisée par le groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au parlement européen, le président Roch Marc Christian Kabore du Burkina Faso a annoncé pour la deuxième fois sa volonté d'être candidat à sa succession en 2020.

« J'ai droit à deux mandats, je serai donc candidat, et le peuple décidera », a fait savoir au journal belge Le Soir, l'économiste et banquier, devenu chef de l'Etat burkinabé depuis le 29 décembre 2015. Ce dernier a aussi profité pour donner son avis sur la crise sécuritaire que traverse son pays.

Un défi qui selon lui, a été provoqué par la mauvaise résolution de la crise libyenne et est rendu complexe par un décaissement lent des appuis financiers promis dans le cadre de la force G5 Sahel.

Sur le plan économique, le président Kabore surfe globalement sur des bases positives. Selon des estimations faites par le Fonds Monétaire International à la suite de sa récente visite dans le pays (fin octobre début novembre), la croissance économique de 2017 est attendue à 6,3% après 5,9% en 2016. Les secteurs des mines et des services ont été les principaux moteurs de cette performance.

Toutefois, la production agricole s’est contractée en raison de la sécheresse et d’une épidémie de peste qui a affecté les récoltes. L’inflation sur une période d'un an atteignait 2,1 % fin décembre 2017 et est restée à ce niveau en 2018.

Le président Kabore a entrepris de nombreuses réformes qui prennent leur temps pour devenir pleinement efficaces. Mais dans l'urgence, la gestion des questions sécuritaires demeure "la" priorité du pays, afin de restaurer la confiance des investisseurs, et des touristes.

Idriss Linge

Actualités
La suite de l'actualité