Le Fonds de Développement Sino-Africain (CADFund) prêt à accompagner le gouvernement togolais dans la réalisation du PND

Publié le mardi, 11 septembre 2018 16:31

500--268

(Togo Officiel) - Le gouvernement togolais a reçu, dans le cadre de la réalisation du Plan National de Développement (PND 2018-2022), le soutien du Fonds de Développement Sino-Africain (CADFund).

Dans une annonce faite à l’occasion du forum d’affaires de Hangzhou, le bras opérationnel des investissements privés chinois en Afrique a fait part de son intention de promouvoir et de se positionner sur plusieurs projets phares du PND.

« A partir du projet LCT financé conjointement avec la China Merchant, le CADFund continuera de suivre les projets dans l’infrastructure, les parcs industriels, l’énergie hydroélectrique, l’exploitation des ressources et l’aéronautique », a déclaré Shi Jiyang, Directeur Général du CADFund.

De façon concrète, le fonds basé à Pékin vise les projets d’extension du Port Autonome de Lomé et du parc industriel : « Le CADFund a financé LCT conjointement avec China Merchant. Ils sont en train de d’étudier les projets d’extension de LCT et du parc industriel. Après l’achèvement des études de faisabilité, nous allons continuer à avancer le projet », poursuit le CEO.

Le fonds, qui a signé un mémorandum d’entente avec le Togo à l’occasion du forum, prévoit aussi d’investir dans le secteur minier togolais.

Une entrée au capital d’Asky Airlines basée à Lomé, et la construction du barrage d’Adjarala sont également évoquées.

Le CADFund est un fonds de capital-investissements chinois pour l’Afrique, financé exclusivement par la China Development Bank. Inauguré en juin 2007, il est l’une des « 8 mesures » de coopération concrète Chine-Afrique annoncées par le gouvernement chinois lors du sommet de Beijing du Focac 2006. Il vise à encourager et à soutenir les entreprises chinoises à investir en Afrique.  

Actualités
La suite de l'actualité