Construction du nouveau port de pêche moderne: les travaux achevés à 65%

Publié le lundi, 23 juillet 2018 09:10

500--375

(Togo Officiel) - Une délégation ministérielle composée des Ministres Ouro-Koura Agadazi et Ninsao Gnofam, respectivement en charge de la pêche et des infrastructures, ont constaté ce vendredi 20 juillet, l’état d’avancement des travaux du nouveau port de pêche à Gbétchogbé, 24 km de Lomé.

Le taux de réalisation du projet est estimé à 65%. « Sur 70% du délai déjà consommé, les travaux exécutés sont à 65%, ce qui est d’une performance rare. Nous avons bon espoir que le chantier sera réellement livré dans le délai et sera l’un des ports les plus modernes de la côte » a rassuré Ninsao Gnofam.

Ce projet est cofinancé par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) à hauteur de 14,4 milliards FCFA et par le Togo, 2,2 milliards FCFA. Il s’agit d’une réponse à la réduction de 30% du bassin de l’ancien port de pêche de Lomé, et de l’espace réservé au stationnement des pirogues, due aux travaux de renforcement des capacités du port de Lomé. 

Cette situation avait entrainé la réduction considérable du nombre de pirogues, et impacté le secteur halieutique qui représente 22 000 emplois, dont 15 000 directs, et qui contribue à 4% au PIB agricole, et à 1% au PIB national.

A terme, le nouveau port de pêche, sera doté d’une capacité de 300 pirogues et servira de base moderne pour la sortie en mer, le débarquement, la capture et l’amarrage. Il devra également permettre au Togo, d’accroitre sa production halieutique annuelle estimée à 25 000 tonnes, qui pour le moment ne couvre que le tiers des besoins des populations.

Actualités
La suite de l'actualité