Actualités

Lionel Zinsou : « le Togo est extrêmement en avance sur tous les sujets de sécurité maritime et d’économie bleue »

Publié le vendredi, 14 juin 2019 17:18

500--269

(Togo Officiel) - L’ex-premier ministre du Bénin, actuellement Managing Partner chez SouthBridge Group participait ce vendredi 14 juin à Lomé, au panel intitulé « Togo, le centre d’affaires, d’investissement et de la haute finance émergente d’Afrique de l’Ouest ». C’était dans le cadre du 1er forum économique Togo-Ue, 2e journée.

L’occasion pour le financier, ancien patron du plus grand fonds d’investissement d’Europe continentale, de revenir sur les avantages comparatifs du Togo.

Selon lui, les réformes opérées depuis 2010 ayant permis la modernisation des infrastructures clés de la capitale, notamment le Port de Lomé, ont porté leurs fruits.

Ainsi,  « le Togo est extrêmement en avance sur tous les sujets de sécurité maritime, et d’économie bleue», selon Lionel Zinsou.

Cette avance permet aujourd’hui au pays de disposer d’importants avantages comparatifs capables de porter son ambition qui est de faire coexister un hub financier avec un hub logistique, a-t-il fait entendre.

Lionel Zinsou dit être impressionné par la façon dont le Togo joint l’acte à la parole.

« Le Togo dit ce qu'il fait et fait ce qu'il dit », s’est satisfait le Franco-béninois qui révèle aussi que la célérité des réformes et de leur mise en œuvre, « impressionne tout le monde en Europe ». Des percées que le porte-flambeau de l’afro-optimisme attribue au leadership du Président Faure Gnassingbé.

« Le Port de Lomé, c’est surtout la vision du Président... C’est seulement ici (Port de Lomé) et à Kribi qu’on peut réceptionner des bateaux de 8000 conteneurs... », Souligne-t-il car entre 1968 où le dernier wharf a été démonté à Lomé et 2019, la plateforme portuaire a parcouru bien de chemin pour se positionner au rang du plus important Port de transbordement de la sous-région. « Le Port de Lomé est un bon exemple. Parce qu’à Lomé, il y a des gens qui ont investi et qui vont continuer à investir des milliards de dollars dans la plateforme portuaire »

Au Chapitre des recommandations, le banquier d’affaires conseille aux autorités togolaises d’attirer également des banques mauriciennes, de mettre l’accent sur la formation professionnelle axée sur les métiers liés aux services financiers, de promouvoir le bilinguisme, et de renforcer les infrastructures corollaires notamment les télécommunications pour rendre l’économie attractive.

A ce panel, on pouvait retrouver, Dominique Strauss-Kahn, ancien Directeur Général du Fonds monétaire international (FMI), et Keynote Speaker, Ade Ayeyemi, Directeur Général d’Ecobank, ou Ronke-Amoni Ogunsuliré, Représentante SFI/ Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest. Les échanges ont été modérés par Paul-Harry Aithnard, Directeur General, Ecobank Côte d’Ivoire.

Actualités
La suite de l'actualité