Le Gabon veut s’inspirer de l’expertise du Togo en matière d’inclusion financière

Publié le vendredi, 08 mars 2019 09:57

500--341

(Togo Officiel) - Les résultats du Togo dans le domaine de l’inclusion financière et de la prise en compte des personnes vulnérables ont un écho favorable auprès d’autres pays sur le continent. C’est le cas du Gabon qui a annoncé cette semaine son intention d’expérimenter le modèle togolais sur son sol.

Une séance de travail s’est tenue dans ce sens entre une délégation conduite par le ministre gabonais délégué de la santé, de la protection sociale et de la solidarité nationale, Ndoutoume Ngome Jonathan (photo) et Mazamaesso Assih, secrétaire d’État à l’inclusion financière.

Cette réunion, voulue par la délégation gabonaise, en séjour à Lomé dans le cadre du 1er forum international de la CIPRES, devait permettre d’en savoir en peu plus sur le Fonds national de la finance inclusive (FNFI), mécanisme lancé par le Togo en 2014 pour accompagner les populations vulnérables via des subventions. « Nous avons été renseignés que le modèle togolais fonctionne mieux et nous avons jugé utile en marge de cette conférence de rencontrer les autorités togolaises pour nous faire état du fonctionnement de leur modèle et du coup nous avons été édifié par des explications données par l'équipe commise par Madame le ministre », a indiqué Ndoutoume Ngome Jonathan.

Et d’évoquer la possibilité d’une coopération plus approfondie avec le Togo dans le domaine : « avec les techniciens qui nous accompagnent, pourquoi ne pas  mettre en œuvre le modèle qui nous a été expliqué ici et pourquoi ne pas faire venir nos experts se former ici ou, si le ministre le veut bien de commettre des équipes à Libreville pour des échanges Sud-Sud, pour que le modèle togolais que nous avions vu ici soit calqué à notre réalité », poursuit-il.

Pour Mazamaesso Assih, cela « satisfait à suffisance parce que ça permet de constater les avancées du Togo au niveau du volume de crédit dans l'accompagnement de l'investissement et de la vision du Président pour vraiment accompagner nos populations ».

Actualités
La suite de l'actualité