Actualités

A Londres, le Chef de l’Etat plaide pour une prise de conscience générale et une réponse concertée et coordonnée à la menace sécuritaire

Publié le mercredi, 05 juin 2019 14:07

500--352

(Togo Officiel) - Comme annoncé, le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé était ce mardi 04 juin 2019, au Royal Institute of International Affairs, Chatham House de Londres pour s’exprimer sur la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest et le rôle du Togo.

Devant un parterre de personnalités du monde diplomatique, des affaires, de la société ainsi que des Amis du Togo, le Chef de l’Etat a évoqué le contexte régional marqué par la méridionalisation de la menace terroriste.

« Depuis de nombreuses années, l’Afrique de l’Ouest est confrontée à l’occupation de vastes étendues de sa bande sahélienne par des réseaux criminels mêlant au terrorisme, une multitude de trafics allant des êtres humains aux armes, en passant par la drogue et le blanchiment d’argent », a souligné Faure Gnassingbé.    

Au vu de la persistance de l’insécurité dans le Sahel avec notamment la recrudescence des attaques et la contamination qui affecte progressivement les Etats côtiers, le n°1 togolais a plaidé pour une prise de conscience générale et une réponse concertée et coordonnée à la menace sécuritaire.

Le Président de la République a notamment insisté sur la nécessité du maintien d’un cadre de coopération avec les partenaires. Ceci, en mettant davantage l’accent sur les relations commerciales et l’investissement dans les secteurs créateurs d’emploi car, a-t-il affirmé, « la croissance inclusive et la prospérité partagée sont les meilleurs remparts à la radicalisation et à l’extrémisme violent ».

Le Chef de l’Etat a toutefois rappelé que l’interlocuteur le plus légitime pour les questions relatives à la sécurité régionale reste la Cedeao.

Actualités