Actualités

Le ministre de la sécurité fait le bilan de la tentative d’insurrection et des agressions contre les forces de l’ordre

Publié le dimanche, 24 novembre 2019 12:46

500--316

(Togo Officiel) - Une tentative d’insurrection et des actes de vandalisme et d’agressions ont été perpétrées dans la nuit du samedi 23 novembre à Lomé et Sokodé.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame et Christian Trimua, son collègue des Droits de l’Homme et chargé des relations avec les Institutions de la République, étaient quelques heures après, face à la presse pour faire le bilan de ces actes et rassurer la population.

Cinq gendarmes ont été sauvagement agressés et blessés dans la banlieue d’Agoè par des individus armés de gourdins, de machettes et de poignards. Ces derniers ont également tenté d’incendier le commissariat de police du district, mais ont été repoussés, brûlant tout de même un véhicule.

Situation similaire à Sokodé dans la Région centrale où des gendarmes ont également été attaqués et blessés.

Des biens publics et privés ont été vandalisés et endommagés dans les deux villes et 4 armes de service, des AK-47 ont été dérobés par les agresseurs.

Selon le ministre de la sécurité, ces actions sont l’œuvre de quelques groupes qui « ont projeté des actes de déstabilisation à partir du 23 novembre en bloquant la Nationale n°1, s’attaquant aux édifices publics, incendiant des stations-services et résistant aux forces de l’ordre par tous les moyens avec pour intention finale de déboucher sur une insurrection armée ».

« Le gouvernement mettra tout en œuvre pour retrouver les meneurs et leurs coauteurs pour qu’ils répondent devant la justice », a-t-il rassuré. « Nous avons besoin de la paix et de la sécurité » et le gouvernement prendra toutes les mesures dans ce sens, a conclu Yark Damehame.

Actualités