Actualités

Terrorisme : 170 suspects arrêtés près de la frontière Togo-Ghana

Publié le jeudi, 21 novembre 2019 13:17

500--345

(Togo Officiel) - Près de 170 personnes ont été arrêtées mardi près de la frontière entre le Togo et le Ghana dans le cadre d’une vaste opération conjointe de sécurité commune dénommée Koudanlgou III. C’est ce qu’a annoncé il y a quelques heures via un communiqué, le ministre ghanéen de la sécurité nationale Albert Kan-Dampah.

L’opération, menée dans le cadre de l’Initiative d’Accra qui induit une coordination des stratégies et efforts entre le Ghana, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Benin et le Burkina Faso, visait « à prévenir les activités terroristes, l'extraction illégale de ressources, le trafic de drogue, le trafic d'armes illicites, la contrebande, entre autres crimes transnationaux », selon les mots du ministre.

Plus d’une centaine d’armes artisanales et étrangères à un ou deux canons « sans aucun document justificatif valable » ont été saisies lors des arrestations. L’année dernière, la phase 2 de Koudanlgou avait permis d’appréhender près de 300 personnes.

Pour rappel, le Mali et le Niger ont rejoint depuis l’initiative, la menace terroriste s’étant généralisée dans la sous-région ouest-africaine.

Actualités