Energie solaire : 6 pays africains dont le Togo se mobilisent pour plus d’investissements

Publié le mercredi, 12 septembre 2018 11:28

500--328

(Togo Officiel) - A Lomé, le Bénin, le Burkina Faso, le Gabon, le Mali, le Niger et le Togo ont officiellement lancé ce mardi 10 septembre une initiative mondiale afin de mobiliser des investissements pour le compte de l’Alliance Solaire Internationale (ASI).

 Directement portée par les chefs d’Etat, l’initiative « qui prend la forme d’un protocole international », selon le Président de la République Togolaise, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, est « ouvert à tous les pays membres de l’ASI qui le souhaitent ».

L’initiative entre dans le cadre du Programme « Affordable Finance at Scale », un programme qui a pour objectif de faciliter les investissements dans le solaire. Elle se veut également une réponse directe aux priorités fixées lors du sommet de New Delhi en 2018.

Selon le communiqué officiel, l’initiative que lancent ces 6 pays a été finalisée lors d’une réunion dans la capitale togolaise les 23 et 24 août entre les conseillers des Chefs d’Etat. 

« Nous avons initié la mise en place, pour les projets de valorisation de l’énergie solaire, d’un cadre réglementaire et contractuel collectif optimal », indique le Chef de l’Etat togolais. Et de poursuivre : « c’est le levier indispensable si nous voulons agréger à grande échelle, la demande de financement pour les projets dont nos populations ont besoin, obtenir la mise en place d’outils de garantie adaptés et une diminution massive des coûts de financements ». 

Le Togo qui multiplie ses efforts afin de diversifier sa dépendance énergétique, souhaite, à l’instar des 5 autres pays porteurs de cette initiative, être un acteur engagé dans la révolution solaire.

Les pays partenaires se retrouveront pour une deuxième session de travail en fin septembre.

L’Alliance Solaire Internationale a été lancée à l’occasion de la COP 21 par l’Inde et la France. Elle a pour objectif de rassembler les 121 pays de la zone intertropicale, forts de leur potentiel solaire, afin d’impacter massivement le déploiement de l’énergie solaire.

Actualités
La suite de l'actualité